.

Victoire du Rhdp aux législatives : La touche Bictogo

Victoire du Rhdp aux législatives : La touche Bictogo
Publié le: 10 mars 2021
Adama Bictogo a su gérer le dossier des candidatures au Rhdp

137 élus. C’est la récolte du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) après les élections législatives. C’est une majorité largement confortable. L’opposition regroupée s’en tire avec 91 élus quand les indépendants raflent 26 sièges. Si le Rhdp a atteint une telle performance, c’est surtout grâce à son Directeur exécutif, Adama Bictogo. Pour ces législatives, au sein du Rhdp, il y a eu beaucoup moins d’indépendants que les législatives dernières. Ces résultats sont le fruit d’un management gagnant de Bictogo, qui a su gérer les candidatures. En effet, deux grandes méthodes ont prévalu : la première, c’est la reconduction tacite des députés sortants. Ce qui a été globalement accepté. La seconde méthode, c’est la latitude laissée aux différentes coordinations de choisir leurs candidats. Cela a donné lieu à des débats partout en Côte d’Ivoire. Les cadres ont eu l’occasion de s’asseoir et de décider en toute connaissance de cause avec la base. Là où il n’y a pas eu de consensus, des primaires ont été organisées sans grand bruit et les vainqueurs ont pu figurer la liste des candidats à la candidature. Il ne restait qu’à la direction de valider la liste.

''Difficultés de choix dans certaines zones''

 

Bictogo a su trancher là où il le fallait
Adama Bictogo a su trancher là où il le fallait 

 

Dans des zones, c’était plus compliqué : ni le consensus, ni les primaires n’ont pu calmer les ardeurs de certains cadres décidés d’en découdre avec les candidats dit officiels. Des médiations ont été engagées par la Direction exécutive. Adama Bictogo a pris soin d’écouter les protagonistes et de proposer des schémas au président de la République, Alassane Ouattara, qui a décidé en dernier ressort. Ces méthodes ont réduit considérablement les candidatures indépendantes. Le résultat a donc été sans appel : le Rhdp a raflé la quasi-totalité des sièges. Mieux, il a fait une percée dans plusieurs bastions de l’opposition. Sur 255 sièges, le parti au pouvoir s’en est sorti avec 137. Il est déjà annoncé le retour de 16 indépendants dans la case, ce qui portera le nombre d’élus à 153. L’opposition entière pourrait avoir une centaine de députés. Certes, les deux tiers visés n’ont pas été atteints, mais on peut déjà se réjouir de la montée en puissance du Rhdp, dont on ne vendait pas chère la peau il y a à peine deux ans, lorsque des leaders de poids, notamment Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) et dans une moindre mesure Albert Mabri Toikeusse, président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Udpci) ont quitté le navire.

''Le sacrifice du Directeur exécutif''

 

Bictogo a abandonné sa circonscription pour la victoire de plusieurs cadres du Rhdp
Bictogo a abandonné sa circonscription pour la victoire de plusieurs cadres de son parti 

 

Candidat lui-même à Agboville, Bictogo a soutenu de nombreux autres candidats de son parti pendant la campagne. On l’a vu dans plusieurs régions de la Côte d’Ivoire battre campagne pour les candidats, consacrant peu de temps à sa propre campagne. Sa présence rassurante a été déterminante dans bon nombre de localités où des indépendants se prévalaient de l’aval de la direction du Rhdp pour sensibiliser les électeurs. Le coaching a payé au regard des résultats satisfaisants obtenus. C’est à juste titre d’ailleurs que le Directeur exécutif du Rhdp s’est réjoui de la récolte, au cours d’une conférence de presse, mardi 9 mars 2021 au siège de son parti à Cocody Rue Lepic. « Le Rhdp est le parti le plus représentatif de la Côte d’Ivoire. Nous avons des élus sur l’ensemble du territoire, c’est une satisfaction. Notre objectif était 60% et nous y sommes. Nous avons 53% des élus. Sur 26 indépendants, 16 élus qui sont des délégués Rhdp connus viennent s’ajouter à la liste. Donc nous avons 153, ce qui représente 60%. Nous avons atteint nos objectifs », a-t-il déclaré.

Francis KOUAME